LA BMW SÉRIE 5 EN UN COUP D’ŒIL.

La BMW Série 5 poursuit le concept de « nouvelle classe » : des véhicules dynamiques au design moderne, équipés d’innovations technologiques, de moteurs performants et d’équipements de confort haut de gamme. Depuis un demi-siècle, des éléments esthétiques tels que les doubles naseaux ou le « pli de Hofmeister » sur les montants arrière définissent le style de cette berline d'affaires sportive. La BMW Série 5 est en outre la première voiture de BMW à introduire la nouvelle nomenclature des séries. Le premier chiffre indique la série, les deux autres la motorisation. Toutes les futures séries seront désignées selon ce système. En 1975, la BMW Série 3 a suivi ce principe, en 1976 la BMW Série 6 et en 1977 la BMW Série 7.

En savoir plus

5 POINTS FORTS DE LA BMW SÉRIE 5.

  • 01 Dynamique de conduite impressionnante
  • 02 Esthétique élégante et moderne
  • 03 Intérieur confortable et raffiné
  • 04 Technologies de pointe
  • 05 Meilleure connexion à tous les services grâce à BMW ConnectedDrive
BMW Série 5 Berline, modèles des 6 générations à l’arrêt

L’HISTOIRE DE LA BMW SÉRIE 5 EN UN COUP D'ŒIL.

Un demi-siècle de BMW Série 5 : cette voiture est pionnière dès ses débuts dans sa catégorie et figure à la tête des berlines d'affaires du monde entier. En savoir plus à propos de l’histoire de la BMW Série 5.

En savoir plus

L’HISTOIRE DE LA BMW SÉRIE 5 EN UN COUP D'ŒIL.

LA PREMIÈRE GÉNÉRATION DE LA BMW SÉRIE 5.

BMW 520 (E12) vue de trois quarts face à l’arrêt

(BMW E12)

La première voiture conçue pour BMW par la légende du design Paul Bracq arrive sur le marché en 1972. La BMW Série 5 présente déjà toutes les caractéristiques qui continueront à distinguer la berline haut de gamme à l'avenir : la calandre distinctive à double phares, la silhouette allongée, la propulsion arrière typique de BMW. À cela s'ajoute le châssis, une combinaison de sportivité, de sécurité et de confort. Dans le poste de conduite, une fonctionnalité plus stricte prévaut désormais sur les détails ludiques. L'intérieur séduit par des matériaux agréables au toucher et l'équipement de confort.

L'année suivante, des motorisations plus puissantes arrivent sur le marché : la BMW 525 avec 107 kW (145 ch), suivie par la BMW 528 avec un moteur de 121 kW (165 ch).

À partir de l'année-modèle 1977, dans le cadre de la refonte du modèle, tous les modèles embarquent des capots légèrement surélevés des naseaux BMW au pare-brise, les feux arrière sont agrandis et les modèles 6 cylindres BMW 525 et 528 sont équipés de doubles carburateurs. Les véhicules gagnent ainsi en puissance. Avec près de 700 000 exemplaires construits, la production est arrêtée avec l'apparition du modèle BMW Série 5 (E28) suivant.

Période de production : 1972 – 1981
Moteurs : 1,8 – 3,5 litres (66 – 160 kW, 90 – 218 ch), 4 & 6 cylindres
Longueur/largeur/hauteur : 4.620 mm/1.690 mm/1.425 mm

LA DEUXIÈME GÉNÉRATION DE LA BMW SÉRIE 5.

BMW Série 5 Berline (E28) vue de trois quarts de profil à l’arrêt

(BMW E28)

Le successeur de la première BMW Série 5 se distingue surtout par son développement technologique par rapport à la première génération. Le design est plus marqué, plus affûté et surtout plus aérodynamique par une élévation de la partie arrière. Reste l'avant typique avec les doubles phares dans la calandre. Des innovations techniques telles que l'ABS, l'airbag, la régulation électronique du moteur, les catalyseurs d'échappement ou un ordinateur de bord sont disponibles pour la première fois en option. Presque tous les moteurs sont désormais équipés d'un système dans la tubulure d’admission.

En 1983, la première BMW Série 5 est équipée d'un moteur diesel : la BMW 524td développe une puissance de 85 kW (115 ch) et est à l'époque la berline diesel la plus rapide au monde.

En 1985, outre la BMW M535i, la première BMW M5 est également disponible et crée une ligne de berlines sportives qui montrent que les performances exceptionnelles ne doivent pas être réservées aux voitures de sport exotiques. Fabriquée entièrement à la main, la BMW M5 dispose du même moteur 6 cylindres en ligne de 3,5 litres que la BMW M635CSi et d'une puissance de 210 kW (286 ch). Sa sobriété assure une entrée en scène réussie.

Dès 1974, BMW M GmbH propose des versions M de la BMW E12 en quantité limitée. Cette évolution arrive à son apogée avec la BMW M535i qui, avec son grand becquet avant et un moteur 6 cylindres de 160 kW (218 ch), établit des références aussi bien esthétiques que sportives.

Fin 1987, plus de 722 000 véhicules de la BMW Série 5 (E28) quittent l'usine.

Période de production : 1981 – 1987
Moteurs : 1,8 – 3,5 litres (66 – 210 kW, 90 – 286 ch), 4 & 6 cylindres
Longueur/largeur/hauteur : 4.620 mm/1.700 mm/1.415 mm

LA TROISIÈME GÉNÉRATION DE LA BMW SÉRIE 5.

BMW M Berline (E34) vue de trois quarts avant en mouvement

(BMW E34)

Présentée au public en janvier 1988, la BMW Série 5 (E34) est nettement plus grande et plus large que la précédente. L'aérodynamique nettement améliorée avec un coefficient de traînée de 0,30 garantit que tous les moteurs essence de la BMW Série 5 peuvent dépasser la vitesse de 200 km/h. Grâce à son empattement long et à une répartition des masses presque optimale de 50:50 entre les essieux avant et arrière, le véhicule convainc par ses qualités dynamiques et sportives – de la BMW 518i à 4 cylindres à la BMW M5 232 kW (315 ch), encore disponible pendant l’année de lancement.

En 1991, la BMW Série 5 Touring surprend les automobilistes : pour la première fois, il existe un break dans la classe moyenne supérieure de BMW. Cerise sur gâteau : la lunette arrière s'ouvre indépendamment du hayon. La même année, les portes bénéficient d'une protection renforcée contre les collisions latérales pour une sécurité accrue.

La première BMW Série 5 à transmission intégrale arrive sur le marché en 1992 : la BMW 525iX. Pour la première fois également, la BMW Série 5 est équipée de moteurs V8. Dans les BMW 530i et BMW 540i, ces moteurs se distinguent par un raffinement particulier. La BMW M5 conserve le moteur 6 cylindres en ligne. Sa cylindrée est toutefois augmentée à 3,8 litres, ce qui lui confère une puissance de 250 kW (340 ch). La BMW M5 devenue plus puissante est désormais disponible en version Touring.

La construction de la berline est arrêtée en 1995, la BMW Série 5 Touring est encore disponible en 1996 : Au total, le véhicule sera livré à 1,3 million d’exemplaires.

Période de production : 1988 – 1996
Moteurs : 1,8 – 4,0 litres (83 – 250 kW, 113 – 340 ch), 4, 6 & 8 cylindres
Longueur/largeur/hauteur : 4.720 mm/1.751 mm/1.412 – 1.421 mm

LA QUATRIÈME GÉNÉRATION DE LA BMW SÉRIE 5.

BMW Série 5 Berline (E39) vue de trois quarts de profil en conduite

(BMW E39)

Malgré ses dimensions plus importantes, le poids de la carrosserie brute de la BMW Série 5 (E39) reste le même en raison de l'utilisation accrue de l'aluminium, par exemple pour le châssis, qui est en grande partie constitué d’allier léger. La rigidité en torsion augmente également considérablement. En outre, la BMW Série 5 (E39) proposée chez les concessionnaires à partir de 1995 est parfaitement protégée contre la rouille - plus de trois quarts de la carrosserie est galvanisée à chaud. Son design élégant, associé à de nombreux détails, garantit un coefficient de traînée record, le meilleur de sa catégorie. La sécurité garantit jusqu'à dix airbags livrables.

À partir de 1997, la BMW Série 5 Touring est également disponible dans cette gamme. Et pour les moteurs diesel, une nouvelle technologie fait son entrée en 1998 : Avec le premier moteur 6 cylindres en ligne Common Rail, BMW établit des références dans le monde entier en matière de performances et d'efficience des moteurs diesel, et ce depuis de nombreuses années. Les moteurs modernes fascinent par leurs performances et leur raffinement, du diesel 4 cylindres au puissant V8 de 294 kW (400 ch) de la BMW M5.

La refonte du modèle de la BMW Série 5 en 2000 introduit les feux de route encore utilisés aujourd'hui sous forme d'anneau autour des phares, ainsi que des phares antibrouillards ronds au lieu des précédents angulaires. Avec plus de 1,48 million de véhicules livrés (dont 266 000 Touring), la BMW Série 5 établit à l'époque un record de ventes jusqu'à la fin de sa production en 2004.

Période de production : 1995 – 2004
Moteurs : 2,0 – 5,0 litres (85 – 294 kW, 115 – 400 ch), 4, 6 & 8 cylindres
Longueur/largeur/hauteur : 4.775 – 4.805 mm/1.800 mm/1.435 – 1.445 mm

LA CINQUIÈME GÉNÉRATION DE LA BMW SÉRIE 5.

BMW Série 5 Berline (E60) vue de trois quarts avant en mouvement

(BMW E60, E61)

Sous la direction de Chris Bangle naît le design de la BMW Série 5 Berline (E60/E61) avec ses formes caractéristiques se dessine, disponible à partir de 2003. Le changement de surfaces concaves et convexes dessine un jeu d’ombres unique, puissant et dynamique. Le concept de commande est également repris de la berline haut de gamme de BMW : Le conducteur commande ainsi les multiples systèmes de la BMW Série 5 via iDrive, en option avec BMW Head-Up Display qui affiche sur le pare-brise les informations importantes pour le conducteur directement dans le champ de vision du conducteur.

La nouvelle BMW Série 5 Berline est plus grande et plus spacieuse que la précédente, mais elle n'est pas plus lourde, sauf pour certains modèles jusqu'à 75 kg. Cela est dû, entre autres, à la structure avant en aluminium dont le poids a été réduit et qui, dans sa construction composite avec le reste de la carrosserie brute en acier, représente une étape pionnière dans la construction de la carrosserie.

Les phares adaptatifs dans les virages et pour le freinage sont disponibles en option ainsi que, pour la première fois sur la BMW Série 5, le stabilisateur de roulis Dynamic Drive et l'Active Cruise Control ACC. De cette manière, et grâce à la suspension sportive, une dynamique de conduite unique est rendue possible dans cette catégorie. Les moteurs 6 cylindres en ligne séduisent en version diesel avec technologie Common Rail et en version essence avec bi-VANOS.

Dès le début de l'année 2005, la BMW M5 actuelle sera commercialisée avec un puissant moteur V10 de 5 litres dont la puissance est de 373 kW (507 ch). La berline sportive dynamique est disponible aussi bien en version Berline qu'en version Touring, ce qui en fait l'un des break les plus rapides au monde.

En 2007, l'esthétique du véhicule est soigneusement modernisée avec des éclairages et des pare-chocs modifiés ainsi qu'un système iDrive révisé.

Période de production : 2003 – 2010
Moteurs : 2,0 – 5,0 litres (120 – 373 kW, 163 – 507 ch), 4, 6, 8 & 10 cylindres
Longueur/largeur/hauteur : 4.841 – 4.855 mm/1.846 mm/1.468 – 1.512 mm

BMW SÉRIE 6 GRAN TURISMO.

BMW Série 6 Gran Tourismo (F07) vue de trois quarts face en mouvement

(BMW F07)

Parallèlement à la BMW Série 5, BMW définit un tout nouveau segment : la BMW Série 5 Gran Turismo réunit les caractéristiques d'une berline, d'un Sports Activity Vehicle (SAV) polyvalent et d'une Gran Turismo classique. La voiture combine élégance, espace généreux et dynamique de conduite propre à BMW.

La ligne de toit propre à un coupé et le profil étiré s'harmonisent avec les grands naseaux BMW à l'avant et l'effet de largeur de la poupe obtenu par les feux arrière en forme de L et les lignes horizontales. Grâce à ses motorisations, au Dynamic Driving Control et à la boîte automatique à 8 rapports, la BMW Série 5 Gran Turismo offre dynamique et efficience au plus haut niveau. Le châssis séduit par des innovations techniques telles qu’un essieu avant à doubles triangles et un essieu arrière intégral en V, et l’Integral Active Steering en option.

Dans l’habitacle, l’espace généreux et modulable surprend par la position surélevée de l’assise et les grandes surfaces vitrées. Des matériaux raffinés parachèvent l'ambiance luxueuse. Avec BMW iDrive, le conducteur garde toujours un aperçu de toutes les fonctions de la BMW Série 5 Gran Turismo, comme BMW ConnectedDrive (en option) avec les systèmes d'assistance tels que le Lane Change Warning, le BMW Night Vision ou le High Beam Assist. Via la connexion Internet, le système propose en outre BMW Online et les BMW Teleservices.

Période de production : 2009 – 2017
Moteurs : 2,0 – 4,4 litres (135 – 330 kW, 184 – 450 ch), 4, 6 & 8 cylindres
Longueur/largeur/hauteur : 4.998 mm/1.901 mm/1.559 mm

LA SIXIÈME GÉNÉRATION DE LA BMW SÉRIE 5.

BMW 518d Berline (F10) vue de trois quarts de profil en mouvement

(BMW F10, F11)

La génération la plus couronnée de succès de la BMW Série 5 à ce jour avec plus de deux millions d'exemplaires, arrive sur le marché en 2010. Le design sportif et élégant, le plaisir de conduire typique de BMW et la multitude d’inventions technologiques lui confèrent la pole position sur le segment des berlines d’affaires.

La voiture peut être commandée avec la transmission intégrale intelligente BMW xDrive qui répartit la force motrice entre les roues en fonction de la situation. Le moteur essence le plus puissant est un moteur V8 essence BMW TwinPower Turbo de 300 kW (407 ch), le plus puissant diesel 6 cylindres en ligne possède une puissance de 220 kW (300 ch). En septembre 2010, la BMW Série 5 Kit M met en valeur la sportivité de la BMW Série 5, à l'intérieur comme à l'extérieur. Grâce à la suspension M sport, au kit M aérodynamique et aux jantes BMW M en alliage léger, ce véhicule est particulièrement puissant. L'intérieur est valorisé par des sièges sport au design M, ainsi que par le volant M en cuir, le pommeau de levier de vitesses M et les inserts de décoration M.

Lors de la refonte du modèle en 2013, le design est revu et des motorisations supplémentaires sont proposées. La série dispose désormais de série de phares xénon et d'un kit mains libres Bluetooth.

Une BMW Série 5 hybride est disponible à partir de 2016 : la BMW 530e iPerformance est équipée d’une motorisation Plug-in Hybrid, ce qui lui permet de rouler sans émissions locales. Et ce, avec les caractéristiques propres à BMW : dynamique de conduite, confort et efficience.

Période de production : 2010 – 2017
Moteurs : 2,0 – 4,4 litres (105 – 423 kW, 143 – 575 ch), 4, 6 & 8 cylindres
Longueur/largeur/hauteur : 4.899 – 5.039 mm/1.860 mm/1.464 – 1.471 mm

LA SEPTIÈME GÉNÉRATION DE LA BMW SÉRIE 5.

BMW 530e Berline (G30) vue de trois quarts face en charge

(BMW G30, G31)

À partir de 2017, la BMW Série 5 entraînera le concept de berline d'affaires sportive vers de nouveaux sommets. Le design est marqué par les proportions typiques de la marque, avec un empattement long, un capot étiré et une ligne de toit fluide. Les surfaces claires et les contours précis renforcent les naseaux BMW qui sont directement reliés aux phares et soulignent la largeur du véhicule.

Des moteurs modernes, efficients et hybrides en option assurent une dynamique de conduite sans équivalent dans cette catégorie. La suspension adaptative en option et l’Integral Active Steering y contribuent également.

Des systèmes d'assistance avancés assurent la sécurité dans les situations critiques du trafic. Le Driving Assistant Pack Professional disponible en option facilite par exemple le maintien du véhicule dans sa voie ou permet d’effectuer un arrêt d'urgence.

La refonte du modèle 2020 ajoute des accents marquants à l'extérieur comme les nouveaux naseaux, les phares plus plats avec éclairage laser en option et de nouvelles teintes. De nouveaux sièges confort sont disponibles dans l'habitacle tandis que les systèmes d'assistance comprennent désormais un assistant aux voies de secours et une fonction de freinage en ville.

Période de production : 2017 – aujourd’hui
Moteurs : 1,6 – 4,4 litres (110 – 467 kW, 150 – 635 ch), 4, 6 & 8 cylindres
Longueur/largeur/hauteur : 4.936 – 5.001 mm/1.868 – 1.903 mm/1.467 – 1.479 mm

Véhicule d'occasion BMW devant concession BMW

VOITURES D'OCCASION BMW.

BMW Série Berline (G30) vue de trois quarts de profil à l’arrêt

BMW 5er BERLINE.

BMW Série 5 Berline M (G30) vue de trois quarts avant en mouvement

BMW SÉRIE 5 BERLINE M.

BMW Série 5 Touring (G31) vue de trois quarts de profil à l’arrêt

BMW SÉRIE 5 TOURING.